samedi 13 mai 2017

La Combe de Noaillac, site Natura 2000


  Samedi matin 20 mai 2017, notre association organise une petite randonnée commentée à la découverte de la nature dans la Combe de Noaillac, commune de Penne d'Agenais.
  Au retour, nous serons accueillis au château de Noaillac par des membres de la jeune association " Les Amis de Saint-Pierre de Noaillac", qui s'est donné pour objectif la mise en sécurité et la réouverture au public de la petite église du fond de la combe..
  Cette animation est organisée dans le cadre des journées nationales "Fête de la Nature", dont le programme complet peut être consulté ici : http://www.fetedelanature.com.
 
 



 


mardi 25 avril 2017

L'Eglise de Caillabet, à Frespech

   Elle est en situation isolée, sur le versant boisé du vallon de Comberatière.

   Ancien prieuré de l'Abbaye bénédictine de Saint-Maurin, l'église de Caillabet ( ou Caillavet, Calhavet en occitan ) est de fondation romane, comme l'indiquent les assises inférieures du chevet circulaire, en bel appareil régulier.
   Elle figure dans la reconnaissance que fit en 1234 Guillaume, évêque d'Agen, en faveur de l'Abbaye de Saint-Maurin...donc elle résiste depuis plus de 780 ans aux assauts du temps et des hommes !



  La nef est sans doute reconstruite à la fin de l'époque gothique.
  Le portail sud, en arc brisé à moulures croisées et bases primatiques, peut dater de la première moitié ou même du milieu du 16ème siècle.
 


    La sacristie nord, avec sa fenêtre à angles arrondis et sa voûte contrée en moellons, paraît dater de la même époque, bien que Mgr Joly, en 1668, la situe en termes ambigus " derrière l'autel".
   En 1572, le prieur Etienne de Lage, religieux de l'ordre de Saint-Benoît du diocèse de Limoges, affirme que l'église a été "entièrement brisée" par les protestants.
   L'édifice est partiellement restauré au 17ème siècle : en 1668, le choeur est voûté et la nef en partie lambrissée.



"Cette église est longue de 20 pas et large de 10 pas" (Mgr Joly) (mesure ancienne romaine, le pas simple = 2.5 pieds, soit 75 cm,  le pas double = 1,50 m)

   Après l'abandon du hameau qui l'entourait, l'église est désaffectée et se dégrade progressivement , elle est envahie par la végétation et presque entièrement découverte (seul le chevet conserve une partie de son cul-de-four).

   Texte  (d'après l'inventaire du patrimoine culturel ) et photos transmis par Yves Mascré.

  Une association," Lo Reviscol", a été heureusement créée par des habitants de Frespech au printemps 2016. Elle a pour but " la sauvegarde du patrimoine ancien frespechois, public ou privé", et s'est intéressée bien sûr en priorité aux vestiges de l'église de Caillabet : ses membres en ont commencé le débroussaillage, et une convention avec la commune (propriétaire) est en cours d'élaboration afin que l'association puisse intervenir sur le bâtiment. 
 Contacts : loresviscol47@gmail.com, tél : 0663 545035, 0683 974120
 


jeudi 6 avril 2017

Le 5 avril 2017, visite de l'Usine de Fumel


 Mercredi matin 5 avril, un groupe de six membres de notre association a eu la chance d'effectuer une visite guidée de " Métal Aquitaine", sous la conduite d'Eric Grasset, cadre technicien de l'usine.
                                  
 
 Nous avons pu suivre, au cours ce cette visite passionnante, les détails de la fabrication des produits, depuis la fusion du métal dans les fours, jusqu'à l'usinage des tubes ou des chemises et leur finition avant expédition.
 
Le bureau d'études  : travail au microscope électronique


 
 Sortie du four
 
L'atelier d'usinage
 
Métal Aquitaine n'occupe plus qu'une partie du site ; les abords de certains bâtiments désaffectés sont progressivement envahis par la végétation..
 
 
 
 
 
 
 



mardi 21 mars 2017

Visite de la carrière du Tiple, à Fumel


   Ce vendredi 17 mars, nous nous sommes joints à des membres de l'association " Paysages et patrimoine des Coteaux de Prayssas pour une visite de l'usine Argéco et de la carrière d'argile du Tiple.


 
 
 Le matin, découverte de l'entreprise Argéco, spécialisée dans la recherche et le développement technologique des matériaux relevant du développement durable, et productrice de liants et d'adjuvants ( métakaolin )
 
 
 
 
L'après-midi, sous la houlette de Fabienne Gaubert, géologue passionnée, et de Christian Serres, propriétaire du site, découverte de l'ancienne carrière d'argile du Tiple, véritable "Colorado" fumélois !
 
 
 
 
 

 



dimanche 5 mars 2017

A paraître, un beau livre sur l'histoire de l'usine de Fumel.


 Le livre de Vincent Joineau, historien qui a effectué de nombreuses recherches sur le passé industriel de Fumel, est en souscription pour parution début juin 2017.

 
 
 
 


jeudi 23 février 2017

Le 18 février, 18 personnes...


       Le samedi matin 18 février 2017, 18 personnes se sont réunies à la salle des fêtes de Trentels. Leur but : créer une association qui aura pour objet la connaissance, l'étude, la préservation et la mise en valeur des patrimoines et des paysages existant sur le territoire de la nouvelle communauté de communes " Fumel Vallée du Lot".

      Parmi les participants, Jean-Marie Queyrel, vice-président chargé de la culture à la Communauté de communes, Arnaud Devilliers, maire de Penne d'Agenais, des représentants d'associations locales comme "Les Amis du Prieuré de Monsempron" ou "Lo Reviscol" de Frespech, mais aussi de simples particuliers intéressés par le patrimoine local.
 
Une partie des participants 
 
Après avoir "planché" sur la dénomination de l'association, qui se nommera dans un premier temps " Patrimoines et paysages de Fumel Vallée du Lot ", les participants ont élu un C.A. de 15 membres, parmi lesquels furent désignés les membres du Bureau :
   
    Présidente : Emmanuelle CAPO ( Sauveterre-la-Lémance )
    Vice-président : Daniel VILAIN ( Saint-Vite )
    Secrétaire ; Daniel LOISY ( Monsempron-Libos )
    Secrétaire-adjointe : Danielle DARQUIE ( Montayral )
    Trésorier : Bernard FABRE ( Trentels )
    Trésorier-adjoint : Yves MASCRE ( Massoulès )